Mise à jour : 16 novembre 2017
238779 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le mardi 23 janvier à 3h25
Logo de l'Éclaireur du Gâtinais et du CentrePublié le jeudi 5 juillet 2007 par :
L'Éclaireur du Gâtinais et du Centre

Querelles à Nargis

Les rumeurs que brassent les éoliennes

Une réunion très animée... qui n'est que la première d'une longue série

Lundi de la semaine dernière se tenait à Nargis une réunion d'information sur les éoliennes industrielles et leurs méfaits. La réunion a bien failli se transformer en tourbillon éolien, avec le traditionnel combat des « pour » et des « contre ».

« Jamais avertis »

C'est l'Association de Protection du Plateau du Gâtinais Sud (APPGS) qui a souhaité rassembler la population, suite à la demande d'une de ses adhérentes, habitante de Nargis, plutôt remontée. Raison principale de cette colère naissante, l'évocation du projet d'étude dans les comptes rendus municipaux depuis 2005. « A part ces quelques lignes et surtout les multiples avis favorables donnés par le conseil municipal, la population n'a jamais été avertie », s'inquiète Carine Laurent, qui a souhaité obtenir de plus amples explications.

L'association, radicalement contre tous les projets d'éoliennes, a donc prévenu la population des nuisances et risques liés à de telles installations. Le président Angelo Vigorito criait à l'arnaque : « car les sociétés, qui n'hésitent pas à faire pression sur les élus, risquent de disparaître avant les éoliennes », et « même à l'imposture écologique », en mettant le doigt sur les régulateurs thermiques qu'elles nécessitent en cas de vent violent.

Pour appuyer leurs dires, les bénévoles, tous « victimes » des éoliennes, ont diffusé un film éloquent certes, mais qui, en conclusion, citait l'exemple d'un village aujourd'hui divisé par les éoliennes.

« En attente de l'étude »

Une guerre de village que l'association semblait vouloir attiser sur la commune. Le premier adjoint, William Besnard s'est empressé de répondre à toutes ces attaques et questions, dès que la parole lui a été laissée.

« Votre présentation de guerre de village est ridicule à l'heure d'aujourd'hui. Oui, un projet éolien est à l'étude par la société Sita Wind mais rien n'a été accordé. Le conseil municipal avait l'intention de prévenir la population et d'en discuter avec elle avant d'aller plus loin. Nous attendions simplement de disposer d'informations plus complètes sur la faisabilité », explique-t-il.

« En plus, contrairement à la rumeur qui court, il est impensable d'avoir envisagé un tel projet aux abords du hameau de Toury et de ses nombreuses habitations » souligne Françoise Bouté, une adjointe. « L'étude concerne la mise en place de 7 éoliennes autour de la route Nargis-Préfontaines, le long de l'A77. Les habitations les plus proches seraient alors à 600 mètres des pylônes, aux hameaux des Paysans et de Villiers », rassure William Besnard.

Le débat « pour ou contre » les éoliennes, qui a soufflé comme un vent de folie sur la salle des fêtes, reste lui entier. Les Nargissiens peuvent donc méditer sur le sujet et être sûrs d'être conviés à une prochaine réunion avec le conseil municipal, afin de donner leur avis, suite aux résultats de l'étude.

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site