Mise à jour : 16 novembre 2017
260529 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le mercredi 19 décembre à 14h21
Publié le 29 mai 2008
Tous droits réservés
Merci d'acheter le journal
Logo de l'Éclaireur du Gâtinais et du Centre

Comité de défense du site classé de Flagy

Un "non" ferme aux éoliennes

Samedi, s'est tenue, à la salle des fêtes de Flagy, l'assemblée générale du comité de défense du site classé de Flagy (CDSCF), en présence de Christian Frot, conseiller général du canton de Lorrez-le-Bocage, de Claude Desvignes, maire honoraire de la commune, de conseillers, de présidents d'associations et d'adhérents.

Le président Patrice Prin, après avoir évoqué les lourdeurs et les difficultés du début de printemps causés par les élections, a rappelé que cette association était née en 1992 suite à la menace de carrière et avait pour but de surveiller toutes les activités dommageables pour les sites de Flagy et tout particulièrement la Montagne, classée en 1976 et la Vallée de l'Orvanne qui va de Saint-Valérien à Ecuelles et qui elle a été classée en 1996.

Patrice Prin a expliqué que le CDSCF, association maintenant connue et reconnue, avait des adhérents fidèles et que leur nombre avait légèrement progressé "On a passé le cap de la trentaine", travaillait en étroite collaboration avec Environnement Bocage Gâtinais, Défense du patrimoine historique de Flagy, l'AHVOL (association pour l'aménagement harmonieux des vallées de l'Orvanne et du Lunain).

Le président a évoqué les actions menées par l'association au cours de l'année : troc aux plantes, promenades dans Flagy. "Nous avions projeté de faire comme chaque année le nettoyage de printemps ? Il y avait tout ce qu'il fallait, mais faute de participants, il a été annulé".

Une nouvelle fois, M. Prin a évoqué l'intérêt porté par l'association face au déclin des énergies fossiles et aux nouvelles énergies renouvelables. Il s'est dit totalement hostile au projet d'implantation d'éoliennes.

En ce qui concerne le projet de Parc naturel régional, le président a évoqué l'association ARBG, (association de réflexion) présidée par Christian Frot et composée d'élus des communes concernées qui continue à travailler et à progresser sur le projet.

Après le rapport financier, le président a évoqué les projets pour l'année, projets qui seront sensiblement les mêmes : printemps de l'environnement, troc aux plantes, création de chemins de randonnée...

La réunion s'est terminée avec la projection d'un film concernant le projet de Parc naturel régional du Bocage gâtinais.

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site