Mise à jour : 16 novembre 2017
251511 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le mardi 21 août à 22h04
Publié le 30 octobre 2008
Tous droits réservés
Merci d'acheter le journal
Logo de l'Éclaireur du Gâtinais et du Centre

Assemblée de l'ADERE à Egreville

Bilan sur les projets éoliens

L'ADERE (Association de défense de la région d'Egreville) tenait son assemblée générale, samedi à la mairie d'Egreville, en présence de Christian Frot, conseiller général du canton, Bruno Baschet, maire de la commune et de quelques adhérents.

Charles-Henri Saïller, président de l'association, a ouvert la séance en déclarant : « Bien qu'Egreville ne soit plus touché par des projets éoliens, des exemples récents dans la région prouvent que les menaces existent toujours. Il faut donc rester très vigilants et poursuivre une fonction de veille. En août 2008, la commune de Villebéon, sollicitée, a refusé immédiatement le projet. La commune de Mondreville est actuellement concernée par une enquête publique concernant huit éoliennes. » Le président a souligné l'initiative intéressante du maire de Chevry-sous-le-Bignon « Interdire l'implantation d'éoliennes aussi bien industrielles que particulières sur la commune ».

L'ADERE se fixe l'objectif d'assister aux séances du conseil municipal d'Egreville et de suivre l'évolution de l'assainissement non collectif (SPANC).

Lors de cette réunion, Bruno Baschet a déclaré « Le débat sur les éoliennes a été tranché et actuellement, il n'y a pas d'étude sur des projets éoliens ».

Christian Frot est intervenu pour expliquer que tant pour les projets éoliens que pour ceux des carrières « Les décisions du préfet sont fondées sur les décisions prises par le conseil municipal. Les référendums et pétitions éventuelles exprimant l'opinion des particuliers sont négligeables ; en revanche, l'enquête publique est essentielle ».

Le conseil général a longuement évoqué le projet de Parc naturel régional en cours.

Dominique Mette, secrétaire de l'association, a fait état de toutes les actions menées en 2007 contre les projets éoliens : fournir une documentation argumentée aux élus concernés par des projets, assister aux réunions publiques, exprimer son opposition lors des enquêtes publiques...

L'ADERE a fait partie du collectif du 6 octobre qui a regroupé 139 associations et fédérations et une dizaine d'adhérents a participé à la manifestation à Paris.

Le président a fait un état des lieux des projets éoliens à fin 2007 avant de passer la parole à la trésorière Nicole Barrois qui a fait état d'un bilan équilibré.

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site