Mise à jour : 16 novembre 2017
254665 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le samedi 20 octobre à 6h16
Publié le 9 octobre 2007
Tous droits réservés
Merci d'acheter le journal
Logo de l'Indépendant de l'Yonne

CHEROY Samedi dernier à l'hôtel de ville

La communauté de communes
a retiré le projet de parc éolien

Les habitants du canton se sont déplacés en masse samedi à la mairie de Chéroy à la réunion d'information sur la création d'une zone de développement éolien. La veille, la Communauté de Communes du Gâtinais avait décidé de retirer le projet.

La salle du conseil de l'hôtel de ville était bondée. Il aurait fallu pousser les murs pour accueillir toutes les personnes présentes. Des habitants farouchement opposés à l'installation d'un parc éolien dans leur canton. L'auditoire a été rapidement rassuré. Henri de Raincourt, le sénateur et président du Conseil Général de l'Yonne, a annoncé que la communauté de communes du Gâtinais avait décidé de retirer son projet, la veille. Une déclaration accueillie par un tonnerre d'applaudissements. Le bureau de l'intercommunalité, compétent en la matière puisqu'il avait reçu la délégation des communes concernées, a voté le rejet du projet. Devant l'hostilité du président du Conseil Général, les élus intercommunautaires ont fait machine arrière. Exit le projet de parc éolien de Nordex. Mais quid d'autres projets éventuels ? "Les promoteurs d'énergie éolienne n'auront pas d'acheteur dans l'Yonne" a assuré le sénateur. "Le directeur départemental d'EDF a affirmé que cette source d'énergie n'était pas suffisamment rentable en raison des conditions météorologiques, selon leur bureau d'étude". Henri de Raincourt a précisé qu'il rencontrerait Jean-Louis Borloo, le ministre de l'Ecologie, du développement et de l'aménagement durables, afin de revoir les procédures sur l'installation de parcs éoliens. Jean-Loup Couturier, le président de l'Association Gâtinaise pour le Patrimoine et l'Environnement (AGAPE), organisateur de la réunion, a brossé un portrait particulièrement négatif de l'industriel éolien. "Sans parler des nuisances pour le paysage, les habitants concernés, l'énergie éolienne n'est pas efficace pour réduire les émissions de CO2. Elle ne garantit pas l'indépendance énergétique puisqu'elle n'est absolument pas disponible de façon sure, en raison du caractère aléatoire du vent. Et le prix à payer est énorme : 1000 euros par KW installé. Les éoliennes industrielles sont totalement inefficaces pour préserver l'environnement. Ce sont une source de profit énorme pour les promoteurs". Rare son discordant, une représentante du Collectif des Trois Vallées s'est émue que le président du Conseil Général ne s'investisse pas autant contre le projet du centre d'enfouissement des déchets de Volgré. Si l'industriel éolien n'était pas à la fête, une autre personne a mis à l'index les dangers du nucléaire et le problème des déchets radioactifs.

JME

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site