Mise à jour : 16 novembre 2017
251511 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le mardi 21 août à 22h02
Logo de L'ExpressPublié le 16 septembre 2004 par :
L'Express

Robert Henry

« Pas d'éoliennes dans mon jardin »

propos recueillis par Gaëlle Renouvel

« J'ai acheté ma maison à Guern, un joli village du Morbihan, en 1985. Cela va faire vingt ans que nous la retapons. Une fois à la retraite, nous avions prévu de quitter la région parisienne pour nous y installer. Nous devions partir l'année prochaine, mais tout risque d'être remis en question : quatre éoliennes doivent en effet être installées à 400 mètres de la maison.

Quand on pense éoliennes, on imagine en général de jolis moulins à vent. Malheureusement, c'est bien loin de la réalité : elles sont horribles et bruyantes. Celles qui doivent être construites dans notre village par une société privée allemande mesurent 140 mètres de hauteur. On continuera à les voir dans un périmètre de 50 kilomètres. De plus, la loi exige qu'elles restent éclairées toute la nuit à cause des avions. L'enquête est en cours pour savoir si les autorités vont accorder un permis de construire. Par intérêt économique, le maire y est favorable, car les éoliennes rapportent des taxes à la commune. Le but de cette entreprise est plus lucratif qu'écologique. Comment parler d'écologie avec de tels monstres qui vont défigurer le paysage ? Il faut se représenter des immeubles de 40 étages avec, en haut, un semi-remorque qui vrombit.

Car les nuisances vont également être sonores. Des éoliennes de cette taille produisent environ 40 décibels et on peut les entendre à 2 kilomètres à la ronde. De chez moi, cela reviendra au même qu'une machine à laver en train de tourner en permanence. Un comble pour un endroit où le silence n'est troublé pour l'instant que par le chant des oiseaux ! Nous avons fondé une association pour empêcher l'installation de si grandes éoliennes. La pétition que nous avons fait circuler a recueilli 500 signatures. J'ai visité des communes voisines où des éoliennes ont déjà été construites. La Bretagne, région venteuse, est en effet l'un des sites privilégiés pour l'installation de ces engins. Des habitants m'ont confié qu'ils devenaient fous. Plusieurs ont même vendu leur maison. Evidemment, elles ont perdu de leur valeur, parfois jusqu'à la moitié.

Les éoliennes engendrent de nombreux problèmes alors que leur rendement énergétique est faible. Et le coût de cette énergie est élevé : le kilowatt produit par une centrale nucléaire revient à 30 centimes de francs contre 80 pour l'énergie éolienne. Faut-il vraiment défigurer des régions juste pour satisfaire les intérêts économiques de marchands de vent ? »

Article diffusé avec l'autorisation de L'Express.

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site