Mise à jour : 16 novembre 2017
257278 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le samedi 17 novembre à 11h45
Logo de La République de Seine-et-MarnePublié le lundi 5 février 2007 par :
La République de Seine-et-Marne

Une association s'oppose aux éoliennes

Carte d'implantation de la centrale éolienne

Une carte d'implantation présentée aux élus lors d'une réunion à Larchant : même s'il ne s'agit que d'un document de travail, il y a de quoi s'alarmer !

Les projets de champs d'éoliennes couvent un peu partout dans les zones dégagées, avec des réussites plus ou moins grandes. Parfois, la communication fonctionne bien, et cela peut aboutir à un projet... ou un refus. On a vu les deux versions en sud Seine-et-Marne, à Mondreville, du côté du Loiret, et à Villebéon d'un autre côté.

Cette fois, sur le plateau Gâtinais, (de Burcy à Larchant et d'Amponville à Garentreville), sur trois rangs, le champ d'éoliennes est centré sur Guercheville... où vient de voir le jour une « Association pour la protection du plateau du Gâtinais sud » qui entend bien et sinon guerroyer contre le projet, au moins réclamer un peu de transparence. Pour le président de l'association, Angelo Vigorito, l'affaire a été menée jusqu'ici avec une discrétion à ses yeux suspecte. Seuls les élus municipaux ont été informés par les promoteurs de l'éolien industriel. Il n'y a rien là d'illégal, bien sûr, mais quelques explications seraient les bienvenues sur l'intérêt et l'impact d'un tel projet.

Tout compter

Pour beaucoup de défenseurs de la nature, l'éolien est en effet un leurre du point de vue énergétique (avec une production très aléatoire), que l'APPGS qualifie « d'imposture écologique », dès lors qu'il est utilisé à des fins autres que l'autoconsommation. C'est surtout un marché très juteux, au détriment du contribuable, ou plus exactement un gaspillage des fonds publics : le prix de rachat du kwh, a été fixé par l'arrêté Cochet en juin 2001 au niveau nécessaire pour qu'une éolienne soit rentable, c'est-à-dire beaucoup plus cher que le kwh d'origine hydroélectrique, nucléaire ou même thermique.

Au-delà du raisonnable

De plus, cette solution technique éventuellement durable mais aux capacités réduites, crée des nuisances et des dangers potentiels, peut coûter à la collectivité locale, défigure le paysage. Mieux encore, l'association s'étonne que des employés du Parc naturel régional du Gâtinais battent la campagne pour faire la promotion de cet éolien-là ! « Comme plus de 1.500 associations dans le monde (certains pays d'Europe du Nord bien équipés en reviennent déjà), nous avons donc décidé de réagir et de nous élever contre l'érection d'éoliennes industrielles (135 m de haut, 267 tonnes) et dénoncer leur hégémonie au détriment d'autres énergies renouvelables et intelligentes, autrement plus efficaces » déclare le président de l'APPGS, qui souligne que l'association veut surtout être partenaire d'un éventuel projet et se défend de toute intention de politique municipale. « Une telle démarche peut paraître tendancieuse à un an des municipales, mais ce n'est pas le cas. Nous souhaitons fédérer les habitants de toutes les communes du plateau concernées pour nous poser en interlocuteurs et ne pas nous retrouver un jour devant le fait accompli ».

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site