Mise à jour : 6 janvier 2016
233159 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le dimanche 22 octobre à 13h39
Publié le 8 octobre 2007
Tous droits réservés
Merci d'acheter le journal
Logo de La République de Seine-et-Marne

Manifestation anti-éoliennes à Paris

Suite aux propositions issues du Grenelle de l'Environnement,
une manifestation était organisée, samedi, au ministère de
l'Ecologie du Développement et de l'Aménagement durables.

Pour cette manifestation, plus de 800 villages et 55 départements étaient représentés au travers des 190 associations arrivées sur place. Une trentaine d'Egrevillois et Villebéonnais étaient là. A l'avant, une ligne d'élus portaient leurs écharpes tricolores. A la suite de cette marche de deux heures autour du ministère, une délégation a été reçue par Philippe Ledenvic, directeur adjoint du cabinet du ministre Jean-Louis Borloo. Le « Collectif du 6 octobre » réunit plusieurs fédérations environnementales et des centaines d'associations, exclues du Grenelle de l'Environnement, qui se battent contre l'éolien industriel. Pour le Gâtinais, citons l'ADEVA de Villebéon, la plus ancienne, et ADERE d'Egreville, ou encore AGAPE (Dollot) dans l'Yonne toute proche.

Revendications

Le Collectif a adressé six revendications. Une officialisation des chiffres réels concernant l'éolien industriel, abroger l'arrêt qui fixe un prix excessif du kW éolien, annuler tous les projets à moins de 1500 m des habitations et pour les bâtiments historiques, les espaces naturels, respecter une distance de 10 km. Pour éviter les zizanies, au lieu d'être communale, étaler la taxe professionnelle de l'éolien industriel sur l'ensemble du territoire, exiger des débats suivis d'un référendum local, et suspendre tout projet jusqu'aux élections de 2008. Et enfin, engager une stratégie énergétique efficace avec l'arrêt de ce programme industriel, en développant des technologies d'économie à grande échelle et en déployant des énergies renouvelables viables. Les réponses du MEDAD : dans la troisième phase du Grenelle (décisionnelle à partir de fin octobre) ces 6 revendications seront intégrées dans la base de travail. La protection du patrimoine (naturel et bâti) fait partie des thèmes « oubliés » au Grenelle : ce qui devrait être corrigé d'ici fin octobre.

Parallèlement, la Commission énergie du Centre d'Analyses Stratégiques doit publier sous peu des chiffres concernant l'éolien industriel et des préconisations à ce sujet.

Chéroy

Ce même jour, à 18 heures, organisée par l'AGAPE, une réunion publique avait lieu à la mairie de Chéroy. Elle a fait salle comble, près de 150-200 personnes, certaines venaient de la Seine-et-Marne voisine. Cette rencontre concernait le projet des 40 éoliennes dans le canton de Chéroy. Les communes ont délégué la charge de ce dossier à la Communauté de communes de Gâtinais en Bourgogne. Celle-ci a annulé les 5 zones de développement (ZDE). Ce projet n'aura pas lieu.

Dans la deuxième phase du Grenelle, les Français sont consultés, par des réunions publiques ou via Internet : www.legrenelle-environnement.gouv.fr

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site