Mise à jour : 16 novembre 2017
260529 visiteurs depuis le 10 mars 2007
Égreville, le mercredi 19 décembre à 15h02
Publié le 25 octobre 2007
Tous droits réservés
Merci d'acheter le journal
Logo de L'Yonne Républicaine

ENVIRONNEMENT / Projet d'éoliennes à Varzy

Qui sème le vent…

Houleuse, la réunion publique a été dominée par les opposants.

La réunion publique d'information sur le projet d'implantation d'un parc d'éoliennes à Varzy mardi soir a déplacé les foules. Une salle des loisirs archi-comble, composée presque exclusivement par des opposants au projet, a bombardé de questions les représentants de la société Eole-Rest, venus présenter le projet.

« Il n'y a pas de projet. » Cette curieuse phrase d'introduction du sous-préfet de Clamecy, Michel Jeanney, était destinée sans doute à dépassionner un débat qui, comme on pouvait s'en douter, a été largement dominé par les opposants aux éoliennes emmenés par l'association varzycoise Coût de Vent. Leur virulence a de nombreuses fois contraint l'animateur de la réunion à rappeler le public à l'ordre, pour que les représentants du projet puissent terminer leur exposé.

Milles critiques ont fusé pendant plus de deux heures : « Vous racontez n'importe quoi ! », « Vous détruisez le paysage. » « Vous prenez les gens pour du bétail ? »

Mais au-delà de la colère des opposants, qui a parfois pollué le débat, de vrais arguments ont pu être échangés de part et d'autre comme par exemple la question de la distance de 500 mètres entre les éoliennes et les habitations. Jugées trop proches par certains, elles occasionneraient trop de bruit. Pour d'autres, la perspective de voir leur paysage planté d'immenses mâts et d'hélices est insupportable. « Nous ne pouvons pas vous garantir que vous ne les verrez pas, » reconnaît Jean-Pierre Laurent de la société Eole-Res.

Deux visions s'opposent encore lorsque Wilfrid Séjeau, conseiller régional des Verts venu en soutien du projet, pose la question des énergies de demain et de la perspective de réduction des gaz à effets de serre.

« Faire des choix »

« Il va falloir faire des choix pour notre avenir, » argumente l'écologiste. Une des porte-parole de l'association Coût de vent estime en marge de la réunion que « l'éolien n'est pas un bon choix. Regardez les Allemands qui ont stoppé le nucléaire et qui ne font pas face avec leurs éoliennes. Ils sont obligés d'acheter de l'électricité à EDF, de l'électricité nucléaire ! »

Michel Noël, le président de la communauté de commune du Val de Sauzay, à l'origine de cette réunion d'information, l'a conclu en rappelant que « la balle est maintenant dans le camp des élus, » qui devront se prononcer sur la suite à donner à ce projet. « Et pourquoi pas un référendum ? » demande-t-on au fond de la salle.

Non à l'éolien industriel Haut de page Recherche Contact À propos du site